Bible



BELZEBUTH
1964
Eau-forte sur cuivre
L: 170 H: 260
Belzebuth est un des 5 signataires du pacte diabolique conclu avec Urbain Grandier, accusé par les religieuses de Loudun. Corps composé d’insectes, queue de scorpion, ailes squameuses, tient le sceau des contrats en main.
1er état: eau-forte
2é état: reprise eau-forte et pointe sèche, 5 épreuves tirées sur 50
3é état: pour l’instant tirée à 5 exemplaires numérotés en romain.





LEVIATHAN
1963
Eau-forte et grain de résine sur cuivre
L: 170 H: 260
1er état: 7 épreuves d’artiste numérotées en arabe;
2é état: pose du grain de résine du fond, 5 épreuves d’artiste numérotées en arabe.

LILITH
1963
Eau-forte sur cuivre
L: 85 H: 155
1er état: la figure en eau-forte au trait, 4 épreuves d’artiste sans n°.
2é état: pose d’un grain de résine, ponçage et reprise en pointe sèche sur le corps de la diablesse; 5 épreuves numérotées en romain, tirage prévu de 50 exemplaires;
Extrait de « L’alchimiste » de Paul Jean Toulet:
« …Ainsi (à voix basse) parla
Le sorcier subtil du grand oeuvre,
Et Lilith souriait, dont les bras
sont plus frais que la peau des couleuvres. »

LA GENESE
Ouvrage de bibliophilie, 1949
Eau-forte d’illustration – 1949
Traduction de LE MAITRE DE SACY, édition Jean PORSON

(voir la page complète)

REPOS PENDANT LA FUITE EN EGYPTE
1949
Eau-forte sur cuivre
L: 190 H: 280
1er état: 6 épreuves non numérotées
2é état: gravure des lointains, 5 épreuves numérotées en arabe.
3é état: ponçage du sol au premier plan, 5 épreuves numérotées en arabe.
4é état: reprise dans les arbres, les conifères principalement, 5 épreuves numérotées en arabe, dont une retouchée au crayon.

ACHAB et BEN HADAD
ou « la seconde bataille de BEN HADAD »
1961 reprise en 1980
Eau forte sur cuivre
L: ? H: ?
1er état: paysage, vue sur la vallée de la Seine depuis les hauteurs du Pecq, au dessus de Monte Cristo, la villa d’Alexandre Dumas. Titrée « Orée de l’hiver », tirée à 2 épreuves numérotées en romain
2è état: déterminé par l’idée d’une relation entre la composition du site et le chapitre 18 du livre des rois ;
« L’homme de dieu s’approcha et dit au roi d’Israël: ainsi parle l’Eternel: parce-que les Syriens ont dit: l’Eternel est dieu des montagnes (la première bataille fut gagnée en montagne), et non un dieu des vallées, je livrerai toute cette multitude entre tes mains et vous saurez que je suis l’Eternel. Ils campèrent sept jours en face les uns des autres »
reprise générale à l’eau forte et pointe sèche.

PROCESSION DES MAGES (LA)
1963
Eau-forte et point sèche sur cuivre
L: 260 H: 170
Selon Matthieu (ch.2): les mages quittant Bethléhem retournant directement en Orient, évitant de repasser par Jérusalem.
1er état: paysage à peine esquissé; une épreuve d’essai;
2é état: quelques ponçages puis reprises à l’eau-forte et à la pointe sèche; 5 épreuves d’artiste numérotées en romain et commencement des 50 exemplaire numérotés en arabe.
3é état: importante reprise générale en pointe sèche, détail du paysage et dessin plus affiné des mages et de leurs serviteurs; numérotation continuée à partir de 10/50 plus une épreuve d’essai sans n°.
Dernier état reproduit dans le catalogue 2009 de Pointe et Burin, exposition à la Galerie Fondation Taylor.

MAGES (LES)
1960 – Eau-forte sur cuivre – L: 125 H: 100
Carte de voeux du graveur pour l’année 1961 tirée à 100 épreuves numérotées en arabe, il a été également tiré 4 épreuves d’artiste sur Chine appliqué numérotées en romain et 4 autres sans n° après avoir repris la gravure en pointe sèche.

BETH-SHEBA
1961
Eau-forte sur cuivre
L:400 H: 250
Plutôt qu’à Jerusalem, le graveur a imaginé le regard de David vers la femme de Urie au bain, depuis une demeure proche du lac de Génésareth.
Les tirages, très peu nombreux des 6 premiers états n’ont pas été conservés, sauf un.
7ème état: ponçage de Beth-Sheba et de sa servante présentant le linge de bain et reprise en pointe sèche ébarbée; importantes remorsures sur la haie et les grands arbres des premiers plans, reprises plus légères du lac et des collines des lointains. 4 épreuves d’essai, dont 3 numérotées en romain et une sans numéro vant aciérage. Tirage ensuite pour les amateurs de la société des Peintres Graveurs Français en 1982 + 25 épreuves d’artiste pour le graveur;
Le premier état a été reproduit dans le catalogue Mizue n°687 au Japon, 1962.

EXODE DE LOT
1952 – L: 345 H: 265 – Eau-forte sur cuivre
Le paysage est le point de vue que l’on peut avoir depuis le Mas Soubeyran vers la porte d’Anduze et le sujet inspiré par le chapitre 19 de la Genèse:
« Lot quitta Tsoar avec ses deux filles, et se fixa sur la montagne… »
En réalité, Sodome ne devrait pas figurer en arrière-plan puisqu’elle n’existe plus à ce moment là. Il s’agit d’une licence d’artiste pour permettre d’identifier facilement le thème, elle ne manque pas de précédents fameux.
1er état : une seule épreuve
2é état : gravure des pierres au premier plan; deux épreuves numérotées en arabe très chargées de retouches au crayon et en mauvais état, l’une avec des tâches d’acide.
3é état : gravure du ciel en hachures croisées, 3 épreuves: 2 sur Auvergne, 1 sur Arches.
4é état : gravure des rochers en second plan, 1 épreuve sur Rives retouchée à l’encre de chine.
5é état : grattoir puis brunissoir pour opérer les langues de feu au dessus de Sodome, 1 épreuve retouchée à l’encre de chine.
6é état : léger ponçage de la ville ainsi que des figures, elles seront ensuite reprises en pointe sèche ébarbée. 4 épreuves d’artiste numérotées en romain et tirage des 50 exemplaires numérotés en arabe.