Arbres

L’ABRICOTIER DANS LA VIGNE

L’ABRICOTIER DANS LA VIGNE
1983
Eau-forte, sucre, résine et pointe sèche sur cuivre
L:290 H:210
D’après un dessin exécuté dans une petite vigne près du village de Cassaignes, dans les Corbières.
1er état: mise en place à l’eau forte pure des éléments du premier plan, 2 épreuves en romain
2ème état: sucre pour les feuillages.
3ème état: pose du grain de résine pour les ombres et accents en pointe sèche dans les feuillages: arbre et vignes; commencement de la numérotation en arabe sur 50;
2000 :
4ème état: gravure à l’eau forte des lointains, reprise des feuillages en pointe sèche; continuation de la numérotation à partir de 14/50 après une épreuve de contrôle 1/1 .

ACACIA
1955
Eau forte sur cuivre
L:160 H:230
Cette estampe a été faite à partir d’un dessin exécuté dans le Jardin des Plantes, près du pavillon de minéralogie, il s’agit donc du sophora planté par Cuvier, malheureusement en assez mauvais état à ce moment là, sans étiquette.
Plus tard haubané, bien traité, sa feuillée est redevenue abondante et il a été étiqueté.
1er état: 2 épreuves numérotées en romain
2ème état: reprise à l’eau forte dans le feuillage, 7 épreuves d’artiste numérotées en romain sur chine appliqué ocre, tirage à 70 exemplaires numérotés en arabe.

LES AMANDIERS
1950
L:190 H:85
Eau-forte sur cuivre
Paysage près d’Alger, au dessus de la villa Abd el Tif.
1er état: une seule épreuve
2ème état: reprise à l’eau-forte des arbres, commencement d’une numérotation sur 30 en arabe.
3ème état: ponçage et reprise en pointe sèche de l’âne et des feuillages, 5 épreuves d’artiste, continuation du tirage à partir de 10/30.

AVERSE
1998
Eau-forte, aquatinte et pointe sèche
Cuivre éxécuté dans le jardin du graveur à Cassaignes.
Présenté à la Société Nationale des Beaux Arts en 2001
Reproduite dans le catalogue de la Société Pointe et Burin en 1999

LE BROUILLARD TOMBE SUR LE BÉZIS
1990
L:340 H:200
Eau-forte, sucre et résine sur cuivre
Le sujet a été inspiré par la gorge du Bézis, située dans la forêt de Rialsesse (haute vallée de l’Aude)
1er état: uniquement à l’eau-forte, le grand pin incomplètement gavé, 2 épreuves numérotées en romain, l’une retouchée au crayon.
2ème état: gravure légère à l’eau-forte des pins du second plan et grain de résine en indication des reliefs, une seule épreuve.
3ème état: léger ponçage du grain, 3 épreuves numérotées en romain
4ème état: sucre afin d’accuser certains reliefs du deuxième plan, 2 épreuves numérotées puis remorsure pour 5ème état.
6ème état: pointe sèche dans les pins du second plan, une seule épreuve numérotée.
7ème état: gravure des branchages complémentaires du grand pin ainsi que ceus des arbres en contrebas et pins du second plan, une seule épreuve.
8ème état: quelques reprises en pointe sèche ébarbée et numérotation continuée à partir de 29/50 avec un nouveau titre:

MER DE NUAGES AU-DESSUS DU BEZIS
2004
Exposé et reproduite par la société Pointe et burin, fondation Taylor, 2005

LE CEDRE D’AURIAC
1983
Eau-forte et pointe sèche sur cuivre
L:210 H:290
Un arbre remarqué par le graveur dont il fit un dessin. Il se trouve au tournant d’une route tout près d’Auriac, village conservant les ruines d’un château fort concerné par la croisade contre les Albigeois.
1er état: une seule épreuve, résultat de la première morsure, retouchée au crayon: indication des rochers et d’un branchage plus étoffé.
2ème état: gravure à l’eau forte des rochers, 4 épreuves numérotées en romain.
3ème état: reprise en partie des branches du cèdre, une seule épreuve.
4ème état: accentuation du branchage du cèdre, 3 épreuves dont une d’essai sans numéro et deux en romain.
5ème état: accents dans les rochers et gravure du ciel, 4 épreuves numérotées en romain et commencement du tirage de 50 exemplaires.
6ème état: ponçage léger des aiguilles du cèdre et quelques retouches en pointe sèche, continuation de la numérotation à partir de 10/50.

LE CHÊNE AU POURCEAU
1952
Eau-forte sur laiton
L: 30 H: 75
Exécuté dans la ferme du docteur Choisy, près de Genève.
A servi de carte de voeux pour Georges Leblanc, le taille-doucier de la rue Saint Jacques.
La plaque après quelques rares épreuves d’artiste non numérotées, a été égarée.

CHÊNE ET BOULEAU

CHÊNE ET BOULEAU
1961
Eau-forte et résine sur cuivre
L:195 H:250
La planche a été commencée à graver en forêt de Marly.
1er état: une seule épreuve 1/1
2ème état: pose du grain de résine, une épreuve puis après son léger brunissage, a été éditée par la Société « L’estampe » à 150 épreuves pour ses membres, 15 épreuves d’artiste pour le graveur.
En outre, il a été imprimé une épreuve avant aciérage, puis une épreuve du cuivre rayé en fin de tirage a été déposée au cabinet des Estampes, une autre conservée en archive, les deux tirées sur plaque désaciérée.

ALLÉE DES CRYPTOMÈRES
1986
Eau-forte sur cuivre
L:230 H:450
D’après une allée de l’arboretum d’Arques, au milieu de la forêt de Rialsesse (Haute Vallée de l’Aude). Le graveur a pris la liberté de restituer aux arbres qui étaient en mauvais état une forme plus flatteuse en souvenir des ancêtres japonais qui ornent le chemin conduisant au sanctuaire shinto.
1er état: eau-forte pure, 2 épreuves non numérotées.
2ème état: accentuation des parties ombrées des troncs à l’eau-forte et des feuillages en pointe sèche, 2 épreuves d’artiste en romain, puis numérotation sur 50 en arabe. Quelques épreuves tirées sur chine appliqué brun

RÊVERIE SOUS LE CÈDRE
1984
Eau-forte sur cuivre
diamètre: 280
Un des cèdres qui font la notoriété de la forêt de Rialsesse (Haute Vallée de l’Aude), sous lequel on fait volontiers une méditation au plus chaud de la journéee.
1er état: 2 épreuves numérotées en romain.
2ème état: reprise à l’eau-forte pour rendre plus dense la feuillée du cèdre; 6 épreuves numérotées en romain.
3ème état: reprise en pointe sèche pour affirmer les jeux d’ombre et de lumière sur le tronc et les branches, 6 épreuves d’artiste en romain et tirage des 50 exemplaires numérotés en arabe, imprimés avec Chine appliqué sur Angoumois carré. Reproduction dans « La gravure contemporaine » Ed. Le temps apprivoisé p.188 par M.J. SOLVIT.

L’IMMORTEL DE RIALSESSE
1992
Eau-forte sur cuivre
L:170 H:340
Le titre de ce paysage inspiré de croquis réalisés dans la forêt de Rialsesse, se trouve justifié par l’arbre du premier plan, un conifère biscornu. Si on veut bien le rattacher au passage du Zhuang Zi, illustrant l’intérêt de posséder une nature défavorisée: puisque celle-ci restera à l’écart de toute convoitise, elle peut aspirer à l’immortalité!
La gravure a été accomplie en 4 états dont les épreuves n’ont pas été conservées parce que trop maculées en cours de travail.
L’estampe a été éditée en 90 exemplaires pour les amateurs membres de la société « Pointe et burin » et 25 épreuves ont été attribuées au graveur, elles sont numérotées en romain.




LE JARDIN DE LA GAMBETTE
1964
Eau-forte et pointe sèche sur cuivre
L:185 H:310
1er état: juste après la morsure du travail exécuté sur le motif, 10 épreuves d’artiste numérotées en romain;
2ème état: reprise en pointe sèche sur l’ensemble, commencement de la numérotation des 50 exemplaires en arabe.
3ème état: plusieurs ponçages pour reprise des feuillages légers à la pointe, regravure à l’eau-forte du grand conifère et des deux arbres plus petits de chaque côté, reprise de la numérotation à 9/50.

LE NOYER
1982
Eau-forte et grain de résine sur cuivre
L: 290 H: 210
Un noyer ayant pris racine entre les pierres soutenant un chemin en terrasse proche du village de Cassaignes (Aude).
1er état: gravure au trait et pose d’un léger grain de résine, 7 épreuves: 5 numérotées en romain et 2 épreuves d’essai non numérotées, puis début du tirage à 50 exemplaires.
2ème état: à partir de 20/50, après reprise à l’eau-forte du feuillage, du tronc en accusant les ombres et également celles des pierres de soutènement.
Continuation du numérotage avec les épreuves tirées sur Chine appliqué, la plaque ayant été biseautée.
Reproduction du premier état dans le catalogue de l’exposition des P.F.G. en 1982.



LES ORANGERS DE LA VILLA ABD EL TIF
1951
Eau-forte sur cuivre
L: 90 H: 120
1er état: après morsure de la gravure commencée sur le motif, 2 épreuves sans n°
2ème état: après ponçage, reprise à l’eau-forte du feuillage de l’oranger, accents sur la plate-bande et burin sur les iris.Quelques exemplaires tirés sur Japon appliqué sans numérotation.


L’ORME
1961
Eau-forte sur cuivre
L:210 H:350
Il s’agit d’un orme planté en bordure de l’allée droite du parc de Marly longeant le long bassin, déjà souffrant et fortement élagué au moment de la gravure. Il ne résista pas à l’épidémie que connut cette essence un peu plus tard.
1er état: 5 épreuves d’artiste numérotées en romain et commencement du tirage des 8 premiers exemplaires numérotés en arabe sur 50.
2ème état: ponçage général et regravure de l’ensemble, principalement à l’eau-forte, complété par un peu de pointe sèche. Une épreuve de contrôle sans n°, puis reprise du tirage, nature jusqu’à 38/50, sur Chine appliqué ensuite.




LE PETIT ARBRE
1953
eau-forte sur cuivre
L:100 H:165
Un jeune chêne de la forêt de Chaville.
Un seul état: 5 épreuves d’artiste, tirage 50 exemplaires et 10 épreuves d’artiste numérotées en romain, tiré sur chine appliqué ocré, après une légère reprise en pointe sèche.


LE PETIT PRINTEMPS
1953
Eau-forte sur cuivre
L:320 H:261
Gravure réalisée dans un ancien verger proche de Saint-Rémy-les-Chevreuse, lors d’une sortie en compagnie de Kioshi HASEGAWA.
1er état: après tirage du cuivre commencé sur le motif, 2 épreuves numérotées en romain dont l’une retouchée au crayon.
2ème état: reprise générale à l’eau-forte, particulièrement, accents sur l’arbre du premier plan; 5 épreuves d’artistes puis tirage des 50 exemplaires numérotés en arabe.

PIN JAPONAIS
1968
Eau-forte sur cuivre
L:245 H:365
Selon le dessin d’un pin situé près du moulin dans le hameau de Marie-Antoinette à Versailles.
1er état: une épreuve sans n°, et 5 numérotées en romain;
2ème état: gravure des aiguilles, une épreuve de contrôle, puis commencement du tirage à 50.
3ème état: ponçage suivi de regravure sur tronc et branches du pin pour pour affirmer le jeu de lumières et d’ombres, également sur les masses des aiguilles, travail du sol et biseautage de la plaque; reprise de la numérotation à partir de 14/50 en tirage sur Japon appliqué sur Rives 1/2 Jésus.

VIEUX POMMIER SOUS L’ORAGE
1963
aquatinte sur cuivre
L:350 H:270
Pommier en bordure d’un champ de blé, aux environs de l’Etang-la-Ville, lequel produisait une ultime et fort tardive floraison.
1er état: avant la pose du grain de résine, 8 épreuves d’artiste numérotées en arabe.
2ème état: pose de la résine et commencement de la numérotation des 50 exemplaires jusqu’à 29/50.
3ème état: reprise dans les branches et les rameaux, pointe sèche pour les épis, continuation du tirage sur 50.

PRUNIER AU GOURMAND
1961
Eau-forte et grain de résine sur cuivre
L: 170 H: 260
Un prunier dans les vergers abandonnés près de Marly-le-Roi.

1er état: le trait d’eau-forte, épreuves d’essai non numérotées.
2é état: reprise à l’eau-forte du prunier et du sol, pose du grain de résine; tirage des 50 exemplaires numérotés en arabe, dont 5 épreuves avec Chine appliqué ocré.

PRUNIER EN FLEURS
1961
Eau-forte et pointe sèche sur cuivre
L:250 H:300
En bordure d’une plantation de framboisiers à Marly-le-Roi.
1er état: une seule épreuve d’artiste titrée: « l’arbre en fleurs ».
2ème état: nettoyage des fonds et reprise en pointe sèche sur les arbres, 5 épreuves d’artiste numérotées en romain, tirage des 50 exemplaires numérotés en arabe + une épreuve d’essai à petites marges.

LE SEQUOIA
1965
Eau-forte sur cuivre
L:190 H:320
Planche commencée à graver dans le parc de Chanteloup près d’Amboise, site de l’ancien château du duc de Choiseul. L’arbre a été foudroyé lors d’un gros orage quelques mois après l’achèvement de la gravure.
1er état: 5 épreuves numérotées en romain.
2ème état: reprise à l’eau-forte de l’ensemble de l’arbre; 2 épreuves sans n° dont l’une déposée à la B.N.
3ème état: pointe sèche pour le sol, nettoyage partiel dans le ciel; 3 épreuves d’artiste numérotées en romain et 8 sur japon appliqué numérotées en arabe, commencement du tirage des 50 exemplaires numérotés en arabe jusqu’à 15/50.
4ème état: gravure d’un bosquet en fond, des oiseaux dans le ciel, remorsure dans le séquoïa; 3 épreuves d’artiste numérotées en romain, reprise de la numérotation à 16/50.

TIPASA L’ARBRE MORT
1951
Eau-forte sur cuivre
L:240 H:148
Paysage en bordure de mer au delà des ruines romaines en direction du Chenoua.
1er état: après l’acidulation faite à Alger de la planche commencée directement sur la motif; une seule épreuve 1/1 tirée sur Ingres MBM.
2ème état: premières retouches en pointe sèche; 7 épreuves d’artiste avant commencement du tirage de 30 exemplaires numérotés en arabe.
3ème état: à partir de 19/30: remorsure dans arbre du premier plan, pointe sèche dans ciel, mer et lointains, continuation du tirage.

LE VENT SUR L’OLIVETTE DE SAINT-PAUL
1995
Eau-forte et pointe sèche sur cuivre
L:365 H:285
1er état: 2 épreuves numérotées en romain dont l’une avec retouches à l’encre de Chine.
2ème état: reprise générale de la feuillée des oliviers et du deuxième plan en pointe sèche; 5 épreuves dont 4 numérotées en romain, la 5ème, non numérotée après un complément de pointe sèche, puis commencement du tirage des 50 exemplaires numérotés en arabe.
3ème état: après quelques ponçages pour mettre en évidence les lumières, reprise sur l’ensemble à l’eau-forte afin d’augmenter la densité des feuillages, ombrer les charpentières et indiquer les ombres portées entre les deux rangées d’oliviers; continuation du tirage à partir de 10/50.

LE VERGER ABANDONNÉ
1985
Eau-forte sur cuivre
L:320 H:240
Selon le dessin d’un poirier sauvage, lequel a poussé dans un vergé retourné en friches, situé non loin du village de Cassaignes.
1er état: 2 épreuves numérotées en romain.
2ème état: remorsure dans le tronc du poirier; 2 épreuves numérotées en romain et une épreuve de travail un peu maculée.
3ème état: reprise en pointe sèche des feuillages du bosquet au second plan; 5 épreuves d’artiste numérotées en romain, puis tirage des 50 exemplaires numérotées en arabe dont une partie sur un Chine appliqué.

Reproduction dans le catalogue des P.F.G. 1986 et dans celui du 7ème salon d’Art Contemporain de la Garenne-Colombe 1992, dans « La gravure contemporaine  » de Marie-Jeanine Solvit (le Temps Apprivoisé, Ed.) p.89.

LE VIEUX DE LA MONTAGNE
1993
Eau-forte sur cuivre
L:245 H:345
Inspiré par un dessin exécuté près de Cassaignes, le Pech Cardou au loin; le titre fait allusion à l’aspect vénérable d’un arbre pus que centenaire.
1er état: 2 épreuves numérotées en romain sur 1/2 Jésus Rives.
2ème état: reprise générale à l’eau-forte; 2 épreuves numérotées en romain.
3ème état: nouvelles reprises à l’eau-forte; 2 épreuves numérotées en romain.
4ème état: reprise en pointe sèche, particulièrement dans les feuillages, 1 épreuve sans n° puis tirage des 50 exemplaires numérotés en arabe sur Rives 1/2 Jésus.
Reproduction dans catalogue exposition Pointe et Burin 1993