lointaineplanete
L’OEIL ÉCOUTE
1975
Eau-forte et grain de résine sur cuivre
L:345 H:195
Une rêverie d'une hypothétique visite à une lointaine planète sur laquelle quelques engins abandonnés peuvent témoigner de son exploration.
1er état: 1 seule épreuve sans n°.
2ème état: gravure des "capteurs" dans les lointains, une seule épreuve sans n°.
3ème état: début du tirage à 50 exemplaires numérotés en arabe;
4ème état: pose de la résine à partir de 11/50.
5ème état: Importante reprise de formes rocheuses, accents sur les éléments du "capteur" au premier plan, indication des ombres portées plus marquées.

Nouveau titre:
D'UNE LOINTAINE PLANÈTE
en 2000,
Numérotation continuée depuis 19/50.
Reproduction du troisième état dans catalogue J.G.C. exposition au Musée d'Art Moderne Paris 1975.
Dernier état exposé au Salon d'Automne 2007 et reproduit dans catalogue de Pointe et Burin, Fondation Taylor 2008.