fuitenegypte
LA FUITE EN EGYPTE
1960
L:420 H:250
Eau-forte sur cuivre et pointe sèche
Dans une certaine mesure, le paysage de la fuite s'inspire de nombreux croquis des collines à "faïences", celles qui bordent le Gardon de Mialet dans les Cevennes.
1er état : 2 épreuves numérotées en arabe dont une avec retouches à l'encre de chine.
2ème état : gravure sur le plan et accents su l'âne, 1 épreuve numérotée I/I.
3ème état : nouvelle morsure sur le plan d'eau, 3 épreuves numérotées en arabe.
4ème état : ponçage dans la falaise au premier plan à gauche et et reprise à l'eau forte des arbres, 1 épreuve retouchée au crayon.
Début de la numérotation à 50 épreuves, mais en cours de tirage, reprise progressive affirmation des ombres particulièrement au premier plan à 24/50, ouis reprise en pointe sèche des ombres portées, surtout dans le plan d'eau devant ; 2 épreuves de contrôle, ensuite reprise de la sainte famille et de l'âne, enfin gravure à l'eau forte de la végétation devant l'âne, reprise en pointe sèche sur tout le plan d'eau, grisé pour le ciel.
Tirage sur japon appliqué à partir de 34/50
Reproduction du dernier état dans la catalogue de Pointe et Burin 2002.