babylone
BABYLONE
1961
L:250 H:320
Eau-forte et aquatinte

Selon l'apocalypse, chapitre 17 …et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes; cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande , la mère des impudiques et des abominations de la terre…

1er état: traits à l'eau-forte, 3 épreuves numérotées en arabe dont une avec retouches à l'encre de Chine.
2ème état: re-gravure sur l'encolure de la bête, 2 épreuves numérotées en arabe.
3ème état: premier grain de résine sur le fond, 2 épreuves numérotées en arabe.
4ème état: ponçage et reprise de la jambe de la courtisane, une seule épreuve en arabe.
5ème état: nouveau grain de résine, 3 épreuves numérotées en arabe
6ème état: gravure du costume de la courtisane, 2 épreuves numérotées en arabe
7ème état: après quelques légères reprises en pointe sèche, commencement du tirage sur 50.
8ème état: accents renforcés à l'eau-forte sur le personnage et sa monture, 2 épreuves d'artiste non numérotées puis reprise du tirage à partir de 35/50 et une épreuve d'essai avant ponçage de la culotte de la courtisane.
Reproduite dans catalogue de la Jeune gravure Contemporaine, Musée Galliera en 1961, et catalogue de l'exposition de l'Association de la Gravure Japonaise, Tokio 1962