04errare
ERRARE HUMANUM EST, SED PERSEVERARE DIABOLICUM
Ou pourquoi s’inscrire en second dans l’art premier ?